Le Streaming PopCorn Time, un petit tour et puis s’en va !

Le Streaming PopCorn Time, un petit tour et puis s’en va !

Imaginez : vous vous connectez sur une application, vous choisissez un film parmi un catalogue à en faire pâlir plus d’un, puis vous cliquez sur Play. Voilà tout ! C’est ce que proposait PopCorn Time.

Qu’est ce que c’est ?

PopCorn Time, en langage “Geek”, c’est le « Netflix du piratage » ; Netflix étant un site légal permettant de regarder des films en streaming et en illimité. Ou sinon, expliqué plus simplement, c’est une plateforme multimédia gratuite où il était possible de regarder tous les films disponibles en streaming, et cela en bonne qualité ! Les fichiers .torrent sont téléchargés en même temps qu’on apprécie le film. Cela relevait du génie. Mais voilà… le site a été supprimé.

Seulement, c’est ni plus ni moins qu’un client Bittorrent. Donc cela est au moins autant légal que uTorrent, et devient illégal si on s’en sert pour regarder des films. Ce qui peut nous faire avoir des soucis avec Hadopi. Or, qui se servirait de PopCorn Time pour regarder autre chose que des films ?

Il est néanmoins compréhensible que cela ait déplu à l’industrie cinématographique. En effet, pourquoi s’embêter à aller au cinéma quand on peut tout avoir  en un clic (sans même attendre la fin d’un téléchargement, sans publicité et sans débourser un sou).  Cher lecteur, imaginez le soulagement que cela procure de pouvoir regarder des films populaires en bonne qualité, sans avoir à glisser votre souris à travers une multitude de publicités vous invitant à augmenter la taille de votre pénis ou à avoir une relation sexuelle avec votre voisine.

Le seul hic pour nous pauvres francophones maniant peu la langue de Shakespeare, c’est que les vidéos étaient en anglais uniquement.

Une histoire tumultueuse

Le 14 mars 2014, le site avait été fermé pour rouvrir 2 jours après grâce à un collectif de hackers. Il est néanmoins refermé depuis le 2 avril. Le site avait fermé sous pression des ayants droit car il ne respecte pas les œuvres protégées; Hollywood n’étant toujours pas prêt à changer son mode de distribution et de financement. Néanmoins le fonctionnement du site (Peer-To-Peer ou client/serveur) rend l’application inarrêtable.

Néanmoins, n’allez pas imaginer que je fais l’apologie du téléchargement illégal. Il est clair que la gratuité sur internet est un mirage, d’autant plus qu’il serait possible d’avoir tous les films en illimités pour 6€ par mois si Netflix daignait s’installer en France !

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire