Windows XP, c’est fini !

Windows XP, c’est fini !

Après 13 ans de bons et loyaux services, le système d’exploitation Windows XP est officiellement un système obsolète. Si on pouvait penser que ce serait aux utilisateurs de décréter une telle chose, que nenni, l’entreprise fondée par Bill Gates vient de rendre ce système quasiment inutilisable par les utilisateurs. Examinons quelles sont les retombées pour Microsoft et l’industrie informatique ainsi que les conséquences pour les utilisateurs.

Un système laissé à l’abandon

Comment Windows va-t-il tuer ce système d’exploitation ? En arrêtant l’arrêt du support officel ce qui veut dire que le système ne recevra plus aucune mise à jour officielle. Conséquence directe, toutes les failles existantes dans le système ne recevront plus de correction. Ainsi lorsque Microsoft mettra à jour les systèmes Vista, Windows 7 et Windows 8.1, les hackers pourront exploiter ces failles sans se fatiguer sur Windows XP. On estime que 25% du trafic sur internet est encore effectué sur XP ce qui représente une menace importante pour la sécurité des utilisateurs.

Pour l’instant seul le Royaume-Uni s’est penché sur le problème en déboursant 6,5 millions d’euros pour prolonger la durée du support d’un an car le coût du passage à un autre système d’exploitation est colossal. La durée de vie d’un ordinateur étant de moins de 5 ans selon le cabinet WiPro Product Strategy and Services, la plupart des ménages et des entreprises ont changé d’ordinateurs depuis laissant donc les administrations publiques seules utiliser ce système. Je ne m’attarderai pas sur le pourquoi du comment de cela, chacun se fera sa propre opinion sur l’efficacité et la logique de nos administrations.

Un effet immédiat pour l’industrie informatique

Depuis plus de deux ans an les ventes mondiales de PC sont en baisses, cette récente nouvelle a permis de rebooster la vente d’ordinateurs dès le premier trimestre 2014, ce qui fait du bien aux constructeurs qui ont vu les consommateurs se tourner de plus en plus vers les tablettes et les smartphones au détriment du bon vieux PC familial. Plus qu’une amélioration en termes de quantité de biens vendu, cela représente aussi une amélioration qualitative de la demande avec un renouvellement du parc informatique. Autre bonne nouvelle pour les fabriquant de PC, plusieurs études montrent que le marché des tablettes commence à saturer ce qui pourrait provoquer un déplacement de la demande vers les ordinateurs.

En résumé la décision prise par Microsoft arrange beaucoup d’acteurs du monde économique puisque le marché de l’informatique va recevoir une petite piqure pour l’aider à surmonter une période de déclin de deux années. Seul laissé pour compte, l’utilisateur qui se voit contraint de changer de support de travail, sous peine d’être à la merci des hackers.

Costa

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Super Dario
    16/04/2014 at 0 h 16 min - Répondre

    Bon article.
    Ceci dit, les Pays-Bas se sont aussi penchés sur la question en prolongeant le support sur XP, à la manière du RU.

  2. Windows XP, la fin d'une ère - Le Républicain - Mes Actus
    14/04/2014 at 11 h 16 min - Répondre

    […] fisc américain va payer Microsoft pour une extension du support …01netWindows XP, c’est fini !e-délitWindows XP : le fisc américain va payer des millions de dollars à […]

Ajouter un commentaire