Le Smartphone sécurisé : mythe ou réalité ?

La récente annonce d’une faille de sécurité touchant tous les terminaux iOS n’aura fait que confirmer la fragilité de nos smartphone en matière de sécurité. Il faut dire que si les marques rivalisent d’ingéniosité dans leurs offres, avec des appareils de plus en plus puissants, fins et performants, la sécurisation des données des utilisateurs n’a semble-t-il jamais été un vrai argument marketing…

C’est donc à l’occasion du MWC de Barcelone, salon spécialisé dans les annonces de nouveautés électroniques, que deux constructeurs ont décidé de se lancer dans cette nouvelle niche des smartphones haut de gamme et sécurisés.

Le premier : le BlackPhone de Geeksphone (ça ne s’invente pas) est un appareil doté d’un hardware haut de gamme : 2Go de ram, processeur quad-core 2Ghz, 4G… Rien ne semble le distinguer d’un téléphone haut de gamme concurrent, à ceci près qu’il dispose d’un système de cryptage des SMS, des données 4G et fonctionne intégralement sur un réseau VPN sécurisé. De quoi rassurer même les plus paranos.  Seul bémol et non des moindres : le système d’exploitation embarqué est Android 4.2… A l’heure où la version 4.4 pointe le bout de son nez, il est donc possible que des failles de sécurité du système et de ses anciennes versions se manifestent au bout de quelques  mois : rien ne sert d’avoir toute une batterie de protections si le cœur même du téléphone n’est pas à jour !

Le petit outsider nous vient d’un géant mondial de l’industrie… aéronautique. Le Black (décidément) de Boeing, décidé à se diversifier dans le domaine du smartphone. Si les spécificités du téléphone ne sont pas encore toutes dévoilées, on parle déjà de fonctionnalités intéressantes comme l’utilisation systématique de proxys ou l’effacement automatique des données en cas d’ouverture « forcée » du téléphone. Malheureusement, il semblerait que ce  « Boeing Black » soir réservé aux employés d’agences gouvernementales américaines et aux employés de la défense…

Une question se pose maintenant : quid d’un smartphone made in France sécurisé ? Thalès avait fait le premier pas en 2009 avec son Teorem, téléphone ultra sécurisé mais aux fonctions basiques… A l’heure où les smartphones se rendent incontournables, pas sûr qu’il convienne aux ministres et autres working men aux responsabilités importantes dans des domaines sensibles.

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Après le Blackphone de Circle Devices, le "phone" Black de Boeing - MacPlus - Mes Actus
    27/02/2014 at 20 h 11 min - Répondre

    […] smartphone Android capable de s’autodétruire01netEurope1 -Voix de la Russie -e-délit45 autres articles »Autres Articles qui pourraient vous intéresser27 février 2014 […]

  2. Boeing lance un smartphone digne de James Bond - Europe1 - Mes Actus
    27/02/2014 at 17 h 20 min - Répondre

    […] : les smartphones « ultra-sécurisés » ont la coteITespresso.frLe Smartphone sécurisé : mythe ou réalité ?e-délitBoeing se lance sur le marché des smartphones ultra-sécurisés […]

Ajouter un commentaire