Facebook mise sur la réalité virtuelle

Facebook mise sur la réalité virtuelle

Après avoir racheté WhatsApp pour 19 milliards de dollars, le réseau social fondé par Mark Zuckerberg a officialisé le 25 mars le rachat de l’entreprise Oculus, une entreprise qui développe un casque de réalité virtuelle nommé le Rift. En prenant cette décision, Facebook se lance avec Samsung, Apple et Google dans les nouvelles technologies qui régiront la vie sociale de demain.

Les nombreuses applications du rift

Le principe de ce casque est assez simple, il vous plonge dans un monde virtuel en projetant des images sur deux écrans, un pour chaque œil, et en vous isolant du monde extérieur via des écouteurs. Si vous êtes un peu geek dans l’âme, vous voyez déjà au moins une application. A titre personnel, je m’imagine déjà jouer à Call of Duty grandeur nature ou carrément entrer dans la matrice.

Mais les applications de ce casque sont bien plus vastes et le fondateur de Facebook ne voit pas ce casque tel un outil de jeu mais plutôt comme un nouvel accessoire facilitant le lien social. En effet ce casque peut littéralement vous permettre de vous déplacer dans l’espace-temps, pour assister à un cours à l’autre bout de la planète qui a eu lieu hier par exemple. Dans le monde professionnel, il vous permet de faire des conférences sans avoir à vous déplacer. Et peut aussi permettre à 2 millions de personnes d’assister à un match de foot aux premières loges…

Un projet complexe à développer

Ce casque renferme énormément de promesses mais on est encore loin d’avoir un produit abouti. Car les coûts de développement sont colossaux et il y a un  déficit de demande pour pouvoir tous les absorber puisque seuls 75 000 kits ont été commandés. Afin d’assurer un développement et une diffusion rapide, à l’image du site Facebook de par sa gratuité, Mark mise sur une vente de ces casques à prix coutant tant les occasions de monétiser le phénomène seront nombreuses, via par exemple de la publicité. Mark Zuckerberg souhaiterait également donner au Rift un rôle central au sein de notre vie sociale. Pour l’instant Facebook nous permet « simplement » de partager des moments de notre vie, mais grâce à ce casque il sera désormais possible de vivre « de véritables expériences » ce qui mettrait ce casque au cœur de notre vie sociale de la même façon que Facebook s’est imposé dans nos vies il y a huit ans.

Une fois encore Facebook montre sa volonté de perpétuellement modifier la façon dont nous organisons notre vie sociale en facilitant les interactions, que ce soit en les facilitant via de nouveaux moyens de créer des liens et de communiquer, ou en améliorant ces dernières.

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire