Faites fortune, divorcez !

Les histoires d’amour finissent toujours mal, vous connaissez l’adage. D’ailleurs, même pour Brad et Angelina, c’est terminé ! Mais ce sont surtout des sommes colossales qui sont parfois mises en jeu. Pour peu que votre ex vous déteste ou soit cupide (voire les deux), vous risquez de perdre un sacré paquet de fric. Voici un petit cocktail des divorces les plus chers de l’histoire. Et vive les mariés ! 

 

Dmitry Rybolovlev et Elena, une séparation d’une autre galaxie

Au départ, il s’agissait tout simplement du divorce le plus coûteux qui n’ait jamais été prononcé. Dmitry Rybolovlev, patron de l’AS Monaco et classé 146ème fortune mondiale par Forbes en 2015 (estimée à 8,8 milliards de dollars), divorça de Elena Rybolovleva en Mai 2014. Si la somme réclamée au départ était de 3,29 milliards d’euros, ce qui s’approcherait presque du PIB total du Burundi (2.970 milliards), sa chère future ex-épouse n’a finalement pu obtenir que 564 millions. Cette modeste pension alimentaire lui a permis par exemple d’acquérir l’appartement le plus cher de Manhattan, pour 88 millions d’euros. Beaucoup de chiffres en peu de lignes, certes. Retenez simplement que M. Rybolovlev réfléchira à deux fois avant de se marier à nouveau.

Mick Jagger et Jerry Hall, pour la gloire et pour le pire

Que c’est beau sur le papier. Quatre enfants, une maman mannequin et actrice américaine, un papa chanteur et guitariste des légendaires Rolling Stones. Et surtout un divorce estimé à 20 millions d’euros. Sexe, drogue, et Rock’n Roll, la Rockstar a vécu chaque minute de sa vie. Au point d’être qualifié de « prédateur sexuel » par son ex épouse. Dans son livre « My life in Picture », l’ex top-model raconte à quel point le chanteur avait besoin de fréquenter et de séduire d’autres femmes. Et il ne s’est pas arrêté là : en 1999, une de ses maîtresses, Luciana Gimenez Morad, annonce que le père de son enfant n’est autre que Mick Jagger. Cet enfant dans le dos fut la goutte de trop et le divorce eut lieu l’année suivante. Avec une addition à plusieurs dizaines de millions assez salée.

 

Johnny Depp et Amber Heard, évidemment

Une séparation houleuse. Et c’est un euphémisme. Entre les deux acteurs, la relation fut tumultueuse, peut-être un peu trop pour le compte en banque de Jack Sparrow. Après avoir poursuivi son mari pour violences conjugales au bout de 15 mois de relation seulement,  Amber heard a récolté la somme de 7 millions de dollars ! L’acteur peut d’ailleurs s’estimer heureux : pris d’un amour fou pour sa blonde, il n’avait pas signé de contrat de mariage pour protéger ses biens. Avec un patrimoine estimé à 400 millions d’euros, le bougre aurait pu perdre beaucoup plus. Un joli pourboire en soit, merci capitaine !

 

Paige Laurie et Patrick, ne soyons pas misogyne

Réclamer un immense pactole à son ex, ça marche dans les deux sens. Qui n’a jamais pensé à épouser une riche égérie ? L’héritière de Walmart, premier employeur d’Amérique du Nord avec 2 300 000 salariés (autant vous dire que Mme pèse un max) s’est vue condamnée à verser 20 000 dollars de pension mensuelle à son ex-mari, Patrick Bo Dubbert. Le génie de cet escroc ne s’arrête pas là : son ex-femme l’accuse de s’être octroyé un salaire mensuel de 70 000 dollars en se proclamant co-gérant d’un de ses magasins. Il se versait également 250 000 dollars par an en plus de son salaire car il se considérait comme chef de projet. Il faut absolument que je rencontre ce type.

L’argent ne fait pas le bonheur, l’amour n’a pas de prix, et les derniers seront les premiers. Vous y croyez toujours ? Si les précédents divorces concernent bien entendu une élite patrimoniale et financière, ils livrent malgré tout une approche assez réaliste et tragique de ce que peut donner quelques années de communauté entre deux êtres censés s’aimer pour l’éternité. N’oubliez pas ni le contrat de mariage ni de cacher du liquide au sous-sol, vous êtes prévenus !

Sur le même sujet

Ajouter un commentaire